Généalogie de StF & Nat
Généalogie des familles Moreau et Madeuf
Prénom:  Nom de famille: 
[Recherche avancée]  [Noms de famille]

Famille: Emmanuel Merlier / Victoire Alphonsine Aynié (F299)

mar. 09 oct 1911


Information sur la Famille    |    Médias    |    Tous    |    PDF

  • Mari | M
    Emmanuel Merlier

    Naissance  02 juin 1870  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Décès  14 oct 1951  Auxerre Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Sépulture     
    Mariage  09 oct 1911  Argenteuil Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Autre conjoint(e)  Eugènie Almérine Martin | F257 
    Mariage  25 nov 1893  Poilly-sur-Tholon Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Père  Jean Baptiste Désiré Merlier | F71 Feuille familiale 
    Mère  Marie Augustine Rosalie Houchot | F71 Feuille familiale 

    Femme | F
    Victoire Alphonsine Aynié

    Naissance  12 juil 1867  Auxerre Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Décès     
    Sépulture     
    Père  Jean Alphonse Aynié | F331 Feuille familiale 
    Mère  Marie Denis Victoire Chailloux | F331 Feuille familiale 

  • Documents
    Acte de mariage d'Emmanuel Merlier et Victoire Alphonsine Aynié
    Acte de mariage d'Emmanuel Merlier et Victoire Alphonsine Aynié
    Du lundi, neuf octobre mil neuf cent onze, dix heures du matin. Acte de mariage de Emmanuel Merlier, entrepreneur de menuiserie, demeurant à Auxerre (Yonne) rue d'Eglény, numéro douze, né à Lindry (Yonne), le deux juin mil huit cent soixante-dix, fils majeur de Jean Baptiste Désiré Merlier, cultivateur, demeurant à Lindry et de Marie Rosalie Augustine Houchot, son épouse, décédée ; veuf de Eugénie Martin, décédée à Bois-Colombes (Seine), le cinq juillet mil neuf cent onze, d’une part. Et Mademoiselle Victoire Alphonsine Aynié, sans profession, demeurant à Argenteuil, Boulevard Héloïse numéro quarante-deux, née à Auxerre (Yonne), le douze juillet mil huit cent soixante-sept, fille majeure de Jean Alphonse Aynié et de Marie Denis Victoire Chailloux, son épouse, décédés, d’autre part. Nous, Charles Louis Collas adjoint au Maire de la Ville d’Argenteuil, délégué ad hoc.
    Vu l’acte de naissance du futur, l’acte de décès de sa première femme, vu l’acte de naissance de la future, les actes de publications de ce mariage faits en cette mairie le quinze septembre et en celle d’Auxerre, le quinze septembre, et affichés pendant dix jours, sans qu'il soit survenu d’opposition ; Après avoir donné lecture aux parties assistés des témoins ci-après nommés des actes sus énoncés et du chapitre six, titre cinq du Code Civil relatif au mariage sur les droits et devoirs respectifs des époux, les parties nous ont déclaré, conformément à l’article soixante-quinze du code civil, que le contrat relatif à cette union a été passé le quatre octobre courant devant Maître Léon Bousfol, notaire à Argenteuil. Ensuite, Monsieur Emmanuel Merlier a déclaré prendre pour épouse Mademoiselle Victoire Alphonsine Aynié, et Mademoiselle Aynié, a déclaré prendre pour époux Monsieur Merlier. En conséquence, nous avons déclaré au nom de la loi que Monsieur Emmanuel Merlier, et Mademoiselle Victoire Alphonsine Aynié sont unis part le mariage. Tout ce qui précède fait publiquement, en l'Hôtel de la Mairie, en présence, savoir du côté de l’époux, de Monsieur Auguste Merlier, propriétaire, âgé de trente-six ans, son frère, demeurant à Lindry (Yonne), et de Monsieur Gustave Carré, tailleur, âgé de vingt-neuf ans, son beau-frère, demeurant à Auxerre (Yonne) ; Et du côté de l’épouse, de Monsieur Jules Aynié, cordonnier, âgé de cinquante-un ans, son frère, demeurant à Argenteuil, rue de Saint Germain numéro treize, et de Monsieur Louis Aynié, cordonnier, âgé de trente-huit ans, son frère, demeurant à Argenteuil, Boulevard Héloïse numéro quarante-deux. Les comparants ont signé avec nous, adjoint au Maire de la Ville d’Argenteuil, après lecture faite.