Généalogie de StF & Nat
Généalogie des familles Moreau et Madeuf
Prénom:  Nom de famille: 
[Recherche avancée]  [Noms de famille]

Famille: Jean Baptiste Merlier / Marie Julie Naudot (F73)

mar. 24 jan 1829


Information sur la Famille    |    Médias    |    Tous    |    PDF

  • Mari | M
    Jean Baptiste Merlier

    Naissance  27 déc 1803  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Décès  19 juil 1875  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Sépulture     
    Mariage  24 jan 1829  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Autre conjoint(e)  Victoire Lise Breton | F310 
    Mariage  16 sept 1835  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Père  Edmé Daniel Merlier | F109 Feuille familiale 
    Mère  Anne Bougault | F109 Feuille familiale 

    Femme | F
    Marie Julie Naudot

    Naissance  10 juil 1806  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Décès  05 déc 1834  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Sépulture     
    Père  Jean Baptiste Naudot | F316 Feuille familiale 
    Mère  Marie Jeanne Girard | F316 Feuille familiale 

    Enfant 1 | M
    + Jean Baptiste Désiré Merlier

    Naissance  23 nov 1834  Lindry Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
    Décès  1872   
    Sépulture     
    Conjoint(e)  Marie Augustine Rosalie Houchot | F71 
    Mariage  16 fév 1863  Poilly-sur-Tholon Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu

  • Documents
    Acte de naissance de Jean Baptiste Désiré Merlier
    Acte de naissance de Jean Baptiste Désiré Merlier
    L'an mil huit cent trente quatre le vingt trois novembre à l'heure de midy devant nous maire officier de l'état civil de Lindry canton de Toucy département de l'Yonne soussigné est comparu Jean Baptiste Merlier cultivateur agé de trente ans demeurant à Lindry lequel nous a déclaré que cejourd'huy à quatre heure du matin est accouchée en son domicile Julie Naudot sa femme agée de vingt huit ans d'un enfant du sexe masculin qu'il nous a présenté et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Jean Baptiste Désiré la ditte déclaration et présentation faite en présence des sieurs Edmé Berry agé de quarante sept ans et Edmé Ravillon agé de trente six ans tous deux cultivateur demeurant à Lindry témoins qui ont signé avec nous le présent acte quant au déclarant il a déclaré ne savoir signé de ce requis après lecture faite.
    Acte de mariage de Jean Baptiste Désiré Merlier et Marie Augustine Houchot
    Acte de mariage de Jean Baptiste Désiré Merlier et Marie Augustine Houchot
    L’an mil huit cent soixante trois le seize février à onze heures du matin, devant nous Edmé Claude Augustin Marie, Maire officier de l’état civil de la commune de Poilly canton d’Aillant département de l'Yonne, sont comparus publiquement en la maison commune Jean Baptiste Désiré Merlier, vigneron âgé de vingt huit ans demeurant à Auxerre rue des boucheries numéro dix huit, né à Lindry le vingt trois Novembre mil huit cent trente quatre, fils majeur de Jean Baptiste Merlier cultivateur âgé de cinquante neuf ans, demeurant à la Rue Neuve commune de Lindry, et de défunte Julie Nodot, sa femme décédée au même lieu le cinq Décembre mil huit cent trente quatre, Ledit Merlier présent et consentant au mariage de son fils d’une part. Et Marie Augustine Houchot, âgée de vingt et un an, domestique demeurant defait à Auxerre rue du Temple numéro quarante deux et de droit à Marnay hameau de cette commune, née à Poilly le vingt quatre Mai mil huit cent quarante un, fille majeure de Jean François Houchot âgé de soixante cinq ans cultivateur et de Marie Rosalie Binet, âgée de cinquante six ans, sans profession son épouse domiciliés ensemble à Marnay commune de Poilly, présents et consentants au mariage de leur fille d’autre part. Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux et dont les publications ont été faites en cette commune les dimanches vingt cinq Janvier dernier et premier Février courant et à la ville d’Auxerre, les dimanches premier et huit février présent mois. Aucune opposition ne nous ayant été signifiées faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture des actes de publication, des actes de naissance des futurs époux, de l'acte de décès de la mère du futur et du Chapitre Six du Titre du Code Napoléon intitulé du mariage et avoir interpellé les parties et les personnes qui autorisent le mariage conformément à La Loi du dix Juillet mil huit cent cinquante sur la publicité du contrat, nous avons reçu de chaque partie l’une après l’autre la déclaration qu’elles veulent se prendre pour mari et femme et nous prononçons au nom de la Loi que Jean Baptiste Désiré Merlier et Marie Augustine Houchot sont unis par le mariage. Sur l'interpellation dont il a été ci-devant question, les parties et les personnes qui les ont autorisées ont déclarées que les conditions civiles du dit mariage ont été réglées suivant contrat reçu Maître Bonvourt notaire à Charbuy le vingt deux Janvier dernier ainsi qu’il résulte du certificat à nous remis et qui restera annexé au présent. De quoi nous avons dressé acte en présence de Fernand Colson, âgé de trente trois ans, cultivateur, cousin germain de l’époux, Louis Nodot, âgé de soixante trois ans, cousin issu de germain de l’époux, domiciliés tous deux à Lindry et Edmé Alexandre Ravillon âgé de trente ans, cultivateur cousin issu de germain de l'épouse et Auguste Machavoine âgée de trente neuf ans, cultivateur, parrain de l’épouse domiciliés tous deux à Poilly. Et il en a été donné lecture aux parties, à leurs père et mère et aux témoins qui ont signé avec nous à la réserve de l’épouse des père et mère des époux qui ont dit ne le savoir.
    Acte de mariage de Jean Baptiste Merlier et Marie Julie Naudot
    Acte de mariage de Jean Baptiste Merlier et Marie Julie Naudot
    L’an mil huit cent vingt neuf le vingt quatre Janvier à l’heure de onze du matin devant nous maire officier de l’Etat civil de Lindry canton de Toucy département de l’Yonne soussigné, sont comparus en la salle de la mairie Jean Baptiste Merlier, cultivateur, âgé de vingt cinq ans né et demeurant au hameau de la Rue Neuve de cette commune, fils majeur de défunt Daniel Merlier et de défunte Anne Bougaut ses père et mère tous deux décédés à Lindry, le dit Jean Baptiste Merlier ici présent sans ayeul existant d’une part. Et Marie Julie Naudot âgée de vingt deux ans demeurant et née au hameau de Riot de Lindry fille majeure de Jean Baptiste Naudot cultivateur âgé de quarante neuf ans et de Marie Anne Girard, âgée de quarante cinq ans ses père et mère demeurant au hameau de Riot de cette commune ici présent donnant leur consentement mutuel au mariage projetté de leur fille d’autre part. Lesquels nous ont requis de procéder au mariage qu’ils sont dans l’intention de contracter et dont les publications ont été faite en cette commune les dimanches quatre et onze Janvier présent mois sans qu’il nous soient parvenu à notre connaissance aucune opposition ni empêchement quelconque faisant droit à leur réquisition nous leur avons donné lecture des dittes publications desquels il apparaît quelles ont eu lieu et du chapitre six du Code civil intitulé du mariage et avons demandé au futur époux et à la futur épouse s’ils veulent se prendre pour mari et pour femme, chacun d’eux ayant répondu séparément et affirmativement l’un après l’autre par un oui, nous avons déclaré au nom de la loy que Jean Baptiste Merlier et Marie Julie Naudot sont unis par le mariage de tout ce que ------ nous avons dressé acte en présence des époux, du père et de la mère de l’épouse et des témoins ci après qualifié qui sont Jean Baptiste Saffray, cultivateur âgé de quarante neuf ans, parin de l’époux et Georges Laveau cultivateur âgé de trente trois ans beau-frère de l’époux et Edmé Naudot cultivateur âgé de soixante ans oncle de l’épouse et Edmé Bernard cultivateur âgé de cinquante ans oncle de l’épouse à cause de sa femme, tous quatre demeurant à Lindry, témoins qui ont signé avec nous le présent acte à la réserve de Georges Laveau et Edmé Bernard et les époux qui ont déclaré ne le savoir faire et ce requis après que lecture leur a été faite six mots rayé déclarés comme ---.